Le nerf vague et l’inflammation

Si c’est vrai que l’inflammation peut être considérée comme une réponse du corps au stress, il est aussi vrai que l’inflammation peut jouer un rôle dans le développement et la persistance de maladies diverses.

On reconnaît de plus en plus qu’il y a plus à faire que la prescription de médicaments pour contrer l’inflammation. Par exemple, le yoga et la méditation semblent tout à fait indiqués en ce sens.

Ce que le yoga et la méditation ont en commun : ils activent le nerf vague. Il est dit vague, ce fameux nerf, à cause des organes variés qu’il innerve, dont le cœur, les poumons et les organes du système digestif.

Un des signes que le nerf vague est stimulé, c’est une diminution de tension artérielle, tout spécifiquement dans un contexte d’anxiété de performance.

Tout récemment, une équipe de chercheurs internationale a démontré que la stimulation du nerf vague via un stimulateur a réduit significativement les inconforts de patients atteints d’arthrite rhumatoïde en inhibant la production de cytokines.

Il a été découvert par cette équipe d’immunologues et de neuroscientifiques qu’il y a un lien direct entre les potentiels d’action produits par le nerf vague et l’inhibition des cytokines qui sont pro inflammatoires.

Une autre façon de favoriser un tonus dit vagal, c’est de diminuer les demandes que l’on place sur le corps humain pour effectuer des tâches de la vie de tous les jours. À savoir que, tout naturellement, tenir debout augmente la dépense d’énergie et crée un stress quelconque pour l’organisme, on ne peut pas perdre au change si on diminue cette dépense énergétique. C’est d’ailleurs le but le la posturologie et de la neurologie fonctionnelle !

https://www.psychologytoday.com/blog/the-athletes-way/201607/vagus-nerve-stimulation-dramatically-reduces-inflammation

Commentaires

commentaires

Leave a Reply 0 comments

Leave a Reply:







3 étapes pour potentiellement 10 à 15 ans de qualité de vie de plus !

x